03/07/2013

A Bressoux Droixhe, le ramadan qui débute aux alentours du 9 juillet se prépare activement

Mosquée+B...JPGComme tous les ans, le ramadan avance de 11 jours. Et comme tous les ans, le jour du commencement est incertain jusqu’à deux jours, voire la veille. Les musulmans se réfèrent aux autorités responsables pour chaque pays qui, suivant la lune, donnent la date de début des 29 ou 30 jours de jeûne. En sachant que le jeûne de 2012 a commencé le 20 juillet, celui de 2013 commencera aux alentours du 9 juillet. « Plusieurs jours déjà avant l'évènement, les façades de commerces tenus pour la plupart par des Marocains, Algériens ou Turcs rivalisent de décorations, de couleurs et de senteurs. L'on y trouve plusieurs variétés de dattes, d'épices et de gâteaux importés spécialement pour l'occasion. D'autres magasins multiplient leurs commandes en produits frais, en fruits et légumes, mais aussi en d'autres articles et habillements particulièrement prisés lors du mois sacré (Jellabah, accessoires et autres) » constate le Président du Conseil de quartier Patrice Lempereur.

Cette année encore, le Conseil de quartier de Bressoux Droixhe va distribuer de petits dépliants afin que les habitants vivent « mieux » le ramadan.

"On n’aime pas ce qu’on ne connaît pas. L’adage est souvent vrai. Il faut donc souligner l’utilité d’une initiative comme celle de « bien vivre le ramadan à Bressoux Droixhe ». En effet, le Conseil de quartier a décidé de publier et de distribuer des dépliants qui expliquent ce qu’est le ramadan tout en conseillant aux différents habitants du quartier de vivre ensemble !

« Expliquer les traditions des autres, c’est aussi aider les gens à mieux les accepter. Le ramadan est une occasion comme une autre d’aller à la rencontre de ses voisins et de découvrir leurs différences culturelles, mais aussi leurs ressemblances humaines. C’est notre rôle d’être un relais entre ceux qui contribuent à une meilleure cohabitation entre tous les habitants » souligne Patrice Lempereur.

Car le ramadan n’est pas qu’une période d’abstinence : c’est également un mois de convivialité et de fête souligne le dépliant. Le ramadan est l’occasion de retrouvailles familiales et de solidarité, la Zarkat (le droit du pauvre sur le bien des riches). On peut s’imaginer que dans certains pays arabes, c’est un peu Noël termine le dépliant en s’excusant de cette image qui doit néanmoins permettre à l’occidental de se rendre compte un peu mieux de l’esprit festif de l’événement.

Il est vrai que les familles et les amis se rendent régulièrement visite durant cette période. Certains veillent tard le soir. Le savoir, c’est déjà mieux l’accepter pour les citoyens qui ne sont pas musulmans.

 

18/08/2012

A Bressoux Droixhe comme ailleurs, les musulmans vont fêter la fin du ramadan !

 

image quartier multiculturelokii.JPGLe jour de l’Aïd est arrivé. Les musulmans célèbrent l’Aïd-El-Fitr ce dimanche 19 août 2012.

Cette fête marque la fin du mois sacré du Ramadan. Les fidèles considèrent ce jour comme l’un des plus importants de l’année. Un jour où la famille doit être réunie au grand complet. A Bressoux-Droixhe, certains musulmans s’attristent de l’atmosphère peu festive dans les rues. D’autres croyants estiment que l’Aïd a perdu un peu de son charme parce que la réunion familiale n’est plus ce qu’elle était. Pas de quoi, toutefois, égratigner la foi des pratiquants.

« A Bressoux Droixhe, le Conseil de quartier a souhaité que la période du ramadan soit l'occasion d'organiser des repas de bris du jeun à laquelle sont invités les habitants, toutes confessions confondues. » signale le Président du Conseil de quartier Patrice Lempereur.

« Une occasion comme une autre d'aller à la rencontre de ses voisins et découvrir leurs différences culturelles mais aussi leurs ressemblances humaines ».

Le Conseil de quartier a fait imprimer un millier de cartes de vœux qui ont été envoyées aux familles musulmanes, à l'occasion de l'Aïd-el-Fitr, qui clôture le mois du ramadan. «Dans nos quartiers et dans nos cités, nous voulons vivre en bonne relation les uns avec les autres. A l'occasion de la fin du ramadan, nous sommes donc heureux de souhaiter une bonne fête de l'Aïd-el-Fitr à la population musulmane» conclut le Président du Conseil de quartier

A l'occasion du mois de Ramadan, Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier et Nasr-Eddine Moussaoui, Président du Centre Islamique et Culturel vont aussi rassembler à la mosquée de Bressoux les forces vives du quartier de toutes les cultures et influences pour une soirée de partage et de convivialité. Cette « fête de fin de ramadan est appelée « fête de la rupture du jeûne à Bressoux Droixhe « elle se déroulera début septembre. Ceux est celles qui voudraient y participer peuvent obtenir une invitation par téléphone au n° 0477/87.12.63.

La dynamique créée par le Conseil de quartier de Bressoux Droixhe consiste notamment à tisser des liens entre les différentes franges de la population, en lui offrant la possibilité de se rencontrer. Elle favorise un certain climat et restaure la convivialité dans un quartier.

La religion s’avère être un excellent véhicule de rapprochement dans un quartier où vit une population immigrée de confession musulmane. L’Islam, ses traditions est un point d’accord incontestable de cette communauté.

05/08/2012

Ramadan à Bressoux Droixhe : Ambiance festive et spiritualité dans la pure tradition

Mosquée+B...JPGAvec l'avènement du Ramadan, les quartiers de Bressoux Droixhe changent d'allure pour revêtir un caractère tout particulier, rappelant l'ambiance festive et spirituelle de ce mois sacré dans les pays d'origine. 

« Plusieurs jours déjà avant l'évènement, les façades de commerces tenus pour la plupart par des Marocains, Algériens ou Turcs rivalisent de décorations, de couleurs et de senteurs. L'on y trouve plusieurs variétés de dattes, d'épices et de gâteaux importés spécialement pour l'occasion. D'autres magasins multiplient leurs commandes en produits frais, en fruits et légumes, mais aussi en d'autres articles et habillements particulièrement prisés lors du mois sacré (Jellabah, accessoires et autres) » constate le Président du Conseil de quartier Patrice Lempereur.

Quelques heures avant la rupture du jeûne, les quartiers vivent à l'heure des marchés populaires.

Des files interminables dans les pâtisseries, les épiceries et chez le boucher habituel ne font pas désespérer les jeûneurs et ne gênent pas non plus les autorités qui ont prévu à l'occasion un dispositif de sécurité et de circulation renforcé. 

Le soir venu, c'est au tour des lieux de rencontres d'être pris d'assaut par les noctambules. Ils y trouvent du bon thé et d'autres douceurs du bled, un service convivial et même des titres de la presse marocaine.

« Ramadan à Bressoux Droixhe est aussi synonyme de bienfaisance. Certaines mosquées offrent les repas du ftour, un geste qui fait le bonheur des démunis, mais parfois de curieux qui viennent découvrir les vertus du partage et de la solidarité qui caractérisent ce mois béni » se réjouit le Président du Conseil de quartier. 

Dans cette ambiance festive, l'aspect spirituel n'est pas en reste. Les mosquées que comptent le quartier ne désemplissent pas. Les fidèles y affluent particulièrement pour les prières d'Al Icha et des Taraouih. Ils y apprécient d'ailleurs la prestation des imams pour contribuer à l'animation des veillées religieuses et diriger les prières.