17/07/2012

Opération Jobs d’Été 2012 à Bressoux Droixhe : 40 engagements dont 9 à l'Intercommunale d'Incendie de Liège et environs

 

DSC00260.JPG

Pour la dixième année consécutive, dans le cadre de l’opération Jobs d’été, plus d’une quarantaine de jeunes ont l’occasion de travailler sous contrat d’étudiant grâce au travail de prospection et au soutien logistique mis en place par le Conseil de Quartier de Bressoux Droixhe.

Plusieurs entreprises ont renoncé, cette année, à engager des jobistes cet été. Certains secteurs sont plus touchés que d'autres. "C’est 20 % de moins que l’année passée. La demande est moindre cet été. C’est ce qui ressort de tous nos contacts avec nos partenaires » précise Patrice Lempereur, le Président du Conseil de quartier.


Bressoux Droixhe est un quartier cosmopolite qui se profile trop souvent comme « zone problème » de la région liégeoise. Et pourtant, là comme ailleurs, la majorité des jeunes ont la volonté de « s’en sortir », de poursuivre des études et, comme de juste, de travailler pendant les vacances pour subvenir à leurs besoins et se constituer une petite cagnotte d’argent de poche.

Problème : même en laissant de côté la discrimination à l’emploi, l’obtention d’un travail dépend pour beaucoup de la qualité des documents transmis (CV, lettre de motivation,…) et de l’assurance du candidat lors du premier entretien d’embauche, véritable casting casse-tête pour le postulant mal formé. Pour aider les jeunes à préparer ce parcours du combattant, le Conseil de quartier a mis en place une permanence où ils peuvent s’exprimer et développer des solutions pour surmonter les obstacles qu’ils rencontrent au quotidien. L’opération « Job d’été » consiste à nouer des partenariats avec les institutions mais aussi des entreprises. Le Conseil de quartier sélectionne les CV pour ensuite les envoyer dans les secteurs les plus appropriés et joint au dossier une lettre de recommandation personnalisée valorisant le jeune postulant.

Par cette initiative, le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe a un but précis : rétablir l’égalité des chances pour tous dans une société où même le travail d’étudiant devient difficilement trouvable.


« Ce type de job ouvre la porte à l’expérience professionnelle. Nous ne comptons plus les cas où les étudiants ont été engagés ultérieurement à durée indéterminée », commente Patrice Lempereur, qui a sollicité tous azimuts les forces vives politiques et économiques de la région.


Cette année, le Conseil de quartier a noué un partenariat avec des Cabinets ministériels et départements fédéraux, la Province de Liège et son Domaine provincial de Wégimont, des hôpitaux publics, Solidaris, l’Intercommunale d'Incendie de Liège et environs, Intradel, la Poste, sans oublier de nombreuses sociétés privées comme Sita, Gestanet, Carrefour, Sodexho, Delhaize, Makro, Red Market et les agences d'intérim Trace et Lem.

01/06/2012

Incidents dans le bus de Wégimont : il ne faut pas stigmatiser les jeunes du quartier de Bressoux Droixhe

Patrice Lempereur, Président duWégimont, incidents, bus, Droixhe, jeunes, stigmatiser, province de liège Conseil de quartier de Bressoux Droixhe a appris avec stupeur et tristesse que ce lundi, le dernier bus en provenance du Domaine Provincial de Wégimont a été pris d’assaut par une bande de jeunes originaires de Fléron et Liège ( dont quelques-une de Droixhe) . Ils ont forcé les portes du véhicule pour y entrer sans payer et ont causé des troubles tout au long du trajet, obligeant la police à intervenir. Des agents sont montés à bord avec un chien pour calmer la situation.

« Ces incidents sont survenus bien que tous les efforts soient faits tant de la part de la Ville, du Conseil de quartier et nombreuses associations pour tenter de diminuer les tensions qui pourraient surgir suite à un éventuel malaise palpable dans nos quartiers. Tout doit être mis en œuvre pour stopper la spirale de la violence et de la répression. Par conséquent, je veillerai, plus que jamais, à intensifier mes efforts de pacification au sein du quartier de manière à renforcer le dialogue entre les jeunes et les institutions ».

Il faut cependant rester prudent et veiller à ne pas stigmatiser les jeunes du quartier de Bressoux Droixhe à chaque fois que des incidents se produisent.

"Nous devons admettre que ces problèmes de délinquance urbaine sont récurrents mais ne sont l’apanage que d’une minorité de jeunes du quartier ; il est aussi bon de rappeler que ces actions sont punissables et que les forces de l’ordre mettront tous les moyens nécessaires afin de punir les coupables." conclut Patrice Lempereur.

21/04/2012

30 jeunes du quartier de Bressoux Droixhe assisteront au match Standard de Liège - KV Kortrijk

Le quartier de Bressoux Droixhe compte beaucoup de passionnés de football et de sport en général. Nul ne songerait à nier les effets bénéfiBressoux, Droixhe, Conseil de quartier, Standard de Liège, Province de Liège, Tectero, Voo, jeunesseques du sport pour la santé et l’épanouissement des jeunes au niveau social et culturel.

A l'occasion du match Standard de Liège - KV Kortrijk de ce dimanche 28 avril prochain, trente jeunes âgés entre 16 et 25 ans auront l’occasion d’assister gratuitement à cette rencontre. Cette opération a pu voir le jour à l’initiative du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe, avec l’aide de la Province de Liège et du groupeTecteo Voo, partenaires de cette opération.

Comme aime le souligner le Président du Conseil de quartier Patrice Lempereur : « Les agissements de certains ne peuvent en aucun cas occulter le fait que Bressoux et Droixhe compte au sein de sa population un nombre avoisinant les 2500 jeunes de moins de vingt cinq ans dont la majorité essaye de s’en sortir au niveau social, familial et professionnel. Aller voir un match de foot était une demande régulière exprimée par la jeunesse du quartier ».

Les jeunes désireux assister à ce match peuvent s'inscrire via mail : cqbressoux@hotmail.com en y mentionnant leur nom, prénom, adresse complète, numéro de téléphone et date de naissance.