15/01/2013

deux jeunes braqueurs arrêtés à Bressoux Droixhe

braqueurs, droixhe, réaction, arrestation, patrice lempereur, police liègeBeau coup de filet pour la police liégeoise. Après avoir arrêté un mineur d’âge suspecté de plusieurs braquages, elle vient de mettre la main sur son complice majeur.

Salif, âgé de 22 ans et originaire de Bressoux, est soupçonné d’avoir commis avec un mineur une série de trois braquages en région liégeoise entre décembre 2011 et mai 2012.

Les deux jeunes malfrats s’étaient d’abord attaqués à l’hôtel Osaka, situé rue Raymond Geenen, à Bressoux. Là, ils avaient sonné à la porte et prétexté vouloir une chambre. Une fois la porte ouverte, ils avaient repoussé le gérant à l’intérieur et exigé la caisse. Ils avaient pris la fuite avec un butin de 200 euros.

Un peu plus tard, ils se sont attaqués à un commerce de proximité rue de Lairesse à Liège. Là, ils avaient menacé le caissier avec une arme pour passer derrière le comptoir.

Ils s’étaient emparés de cartes pré-payées de téléphone, de GSM et de plusieurs fardes de cigarettes pour un montant de 1.200 euros.

Enfin, le plus âgé du duo avait braqué, seul, une pharmacie située avenue de la Croix Rouge, toujours à Bressoux. Le malfrat y avait dérobé 350 euros et menacé de mort la pharmacienne.

Salif a été déféré au parquet de Liège tandis que le mineur d’âge avait, lors de son interpellation, a été confié au parquet de la jeunesse.

Salif est déjà connu de la justice liégeoise pour diverses infractions, dont des faits de vols et de stupéfiants.

Le Président du Conseil de quartier, Patrice Lempereur, se réjouit de l'issue d'une enquête menée à bien par la Police. Les jeunes malfrats sont sous les verrous, le souhait de la population est donc exaucé.

Pourvu que ces arrestations servent de leçon aux jeunes en décrochage scolaire ou sans emploi et permettent de les responsabiliser quant aux bienfaits par exemple des formations proposées par l'aide à l'emploi.

" je rappelle également que quiconque en détresse peut toujours contacter le Conseil de Quartier qui tentera d'aider ou d'aiguiller vers des solutions aux problèmes rencontrés. La délinquance ne mène qu'en prison ou en IPPJ " insiste le President du Conseil de quartier

25/11/2012

A Bressoux Droixhe, les pétards et fusées excèdent les habitants

 

petards f...jpeg

Alerté quasi quotidiennement par des riverains excédés de l’utilisation abusive de pétards et artifices de plus en plus puissants à Bressoux Droixhe, le Président du Conseil de quartier Patrice Lempereur vient de demander au Bourgmestre Willy Demeyer, mais aussi au Chef de Corps Christian Beaupere de prendre des mesures sur le terrain. 

Comme l’explique le Président du Conseil de quartier « leur usage, notamment à l'occasion des fêtes de fin d’année, soulève de nombreuses protestations de la population de notre quartier qui en subit les désagréments. Dans le souci d'éviter que les tirs de pétards et d'artifice ne troublent le paysage sonore urbain, n'altèrent, par leur intensité et leur caractère agressif, la tranquillité des personnes, je sollicite que la commercialisation des pétards ou de tous autres artifices dangereux et sonores soit interdite ».

Aussi, Patrice Lempereur souhaite que la Police, malgré ses nombreux efforts en la matière, intensifie ses contrôles afin de faire respecter scrupuleusement la réglementation en vigueur et que les commerces qui vendent illégalement ces artifices soient contrôlés.

Par ailleurs, le Conseil de quartier, en collaboration avec le service Prévention de la Police de locale de Liège, a édité une brochure afin de faire prendre conscience aux enfants et aux parents des dangers liés aux pétards et fusées.

Cette brochure est largement diffusée dans le quartier et est disponible sur simple demande via le n° 0477 87 12 63 ou par mail : cqbressoux@hotmail.com (merci de mentionner les Nom, prénom et adresse pour l’envoi)

07/07/2012

Bressoux Droixhe : les habitants sont excédés. Il faut que les rodéos nocturnes cessent

quads droixhe.jpgLe Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur a de nouveau été sensibilisé par de nombreux habitants. Ils se disent « excédés » par les rodéos nocturnes et bruyants qui recommencent quasiment chaque nuit.

« De nombreux véhicules multiplient les manœuvres dangereuses en faisant crisser les pneus dans le quartier. Ces rodéos nocturnes avec dérapages et slaloms dans les rues de Bressoux Droixhe dépassent toutes les attentes« explique le Président du Conseil de quartier.

Le Président du Conseil de quartier va, à nouveau, quads.jpginterpeller le Bourgmestre Willy Demeyer et le Chef de Corps de la Police de Liège Christian Beaupère en expliquant la situation et pour que des mesures soient prises : " La route n'est pas un circuit. Si chacun devrait le savoir, il n'est pourtant pas inutile de le rappeler. Lorsque l'on voit tous ces « pilotes » d'un soir s'affronter avec inconscience dans des courses improvisées dans les rues du quartier, on se dit qu'il y a encore pas mal de travail à faire avant que beaucoup comprennent que ces « équipées sauvages » sont dangereuses et interdites. Non seulement, ces Fanjo de pacotille enfreignent sans modération le code de la route mais en plus ils mettent la vie des autres en danger. Sans compter qu'ils mettent aussi la leur en péril. Plusieurs fois par le passé, à l’initiative de la police, il a été procédé à des interpellations dans l'espoir de mettre un frein à ces pratiques qui, de plus, perturbent par leurs pétarades la tranquillité des riverains. Ces contrevenants « mettent en danger de la vie d'autrui ».