02/04/2013

33 mois de prison pour le chauffard de Bressoux

Bressoux, chauffard, Thami Rabi, Marcelino Gallego-Arjona, accident mortel, alcool, prisonLe 17 janvier 2013, le tribunal de police condamnait Thami Rabi (37), de Liège, à 39 mois de prison ferme, 6.000 euros d’amende et six ans de déchéance de son droit de conduire. Multirécidiviste en matière de roulage, il avait été reconnu responsable d’un accident mortel. Il a interjeté appel. Une opposition jugée, la semaine dernière, devant le tribunal correctionnel. Les amendes et les déchéances ont été confirmées. En revanche, la peine de prison passe de 39 à 33 mois.

Thami Rabi avait causé, le 12 novembre 2012, à 6h09, un accident dans lequel Marcelino Gallego-Arjona avait perdu la vie. Lors de l’accident survenu au pont de Bressoux, à Liège, Rabi avait près de 2g d’alcool dans le sang. Il avait brûlé un feu dans sa phase rouge, il adoptait une vitesse inadaptée en agglomération et il était sous le coup d’une déchéance de son droit de conduire suite à l’une de ses six condamnations par le tribunal de police. Une déchéance qui n’empêchait nullement Thami de s’installer derrière le volant de sa BMW cabriolet et de consommer de l’alcool. Avec les conséquences dramatiques que l’on connaît.

Retrouvez notre reportage complet dans La Meuse de ce mercredi et dans nos éditions en numérique .

16/11/2012

Crash au pont de Bressoux: la victime inhumée

crash.jpgMarcelino Gallego-Arjona, ce vigile de 44 ans tué lundi lors d’un crash au pont de Bressoux, a été inhumé vendredi dans l’intimité au cimetière de Grâce-Hollogne. Ses cinq frères et son papa, tous ses proches, mais aussi ses collègues de G4S où il travaillait comme vigile, et ses amis motards, l’ont accompagné jusqu’à sa dernière demeure.

mandat d'arrêt confirmé pour le chauffard du pont de Bressoux

accident bressoux 2.jpgLe chauffard de 36 ans qui avait brûlé un feu rouge, percuté une voiture et tué son conducteur, lundi matin au pont de Bressoux, a vu son mandat d’arrêt confirmé pour un mois. Au moment des faits, l’homme était ivre et déchu du droit de conduire.

Il avait brûlé un feu rouge et percuté la Smart conduite par Marcelino Gallego-Arjona. Il avait été éjecté à plus de dix mètres et avait été tué sur le coup.