18/04/2013

Objectif démolition pour les trois dernières tours

tour.jpgDeux bonnes nouvelles vont-elles se succéder pour Droixhe? Après le relifting poussé de la tour Match, va-t-on enfin voir les trois dernières tours de la plaine disparaître? C’est en tout cas la piste qui est désormais envisagée par la Filiale immobilière publique de la Ville de Liège. «Nous avons fait le constat que nous avions vraiment épuisé toutes les pistes possibles en vue de rénover les trois des cinq tours restantes. Mais à côté de cela, nous avons par contre le projet de maison de repos qui doit voir le jour sur la plaine de Droixhe. Lui, avance. On doit donc s’activer pour ne pas qu’il perde son subside», confie Maggy Yerna, échevine du Logement à la Ville de Liège.

Le flop de la restauration

Il est vrai que les appels à projets européens lancés en vue de la restauration des «barres» furent un flop. Résultat, la Filiale se penche très sérieusement sur la démolition. «Nous sommes effectivement décidés à aller jusqu’au bout de l’étude de faisabilité de la démolition. Nous avons donc lancé un appel d’offres en vue de solliciter un architecte qui sera chargé de rédiger le cahier des charges mais aussi le permis de démolition. Nous examinons actuellement les candidatures et nous désignerons certainement l’architecte en mai», poursuit Maggy Yerna. Et de poursuivre: «Nous pourrions alors lancer un marché public pour la démolition. Cela ne veut toujours pas dire qu’on démolira. Mais ainsi, nous aurons toutes les cartes en main et un devis financier précis. Dès lors, si tout est réuni pour cette option, alors il n’y aura plus qu’à passer la lettre de commande

Pour l’échevine, seule cette option est envisageable. «Honnêtement, si c’est non, alors je jette l’éponge. Si on ne peut ni rénover ni démolir, alors je ne vois pas ce qu’on espère encore

Quant à la maison de repos, ses travaux ne pourront démarrer que lorsque la démolition sera achevée. Capacité prévue: 105 lits.

Gaspard Grosjean

25/07/2012

Impossible de trouver un partenariat public-privé pour Droixhe

À Droixhe, le secteur public – la Ville de Liège via sa Filiale immobilière publique – n’arrive pas à intéresser les investisseurs privés. Malgré 4 ans de recherches. « Il y a eu la crise financière en 2008, puis il a été conseillé de scinder les appels d’offres en plusieurs lots parce le dossier était trop lourd. Puis maintenant, le secteur privé dit qu’il est toujours intéressé mais qu’il ne trouve pas de financement auprès des banques, explique Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier. Nous espérons, avec la Ville et son Echevine du Logement Maggy Yerna, que des droixhe image.jpgpropositions arriveront rapidement. »

Les pouvoirs publics s’apprêtent donc à investir seuls. Tout est prêt pour construire 120 logements (15 millions d’euros) et, au pied de deux tours côté Bressoux, une maison de repos de 135 lits (22 millions d’euros) ainsi que, dans les premiers étages de chacune des deux tours, 50 lits de résidence service.

En espérant que le privé suivra en investissant dans le reste des tours.

20/04/2012

À Droixhe, la tour Match revêtira bientôt un nouveau visage

 

droixhe,tour match,lille 2,maggy yerna,fip,logements publics,liège,rénovation,requalification,patrice lempereur,conseil de quartier de bressoux droixhe,sécurisation,bressoux

Le quartier de Droixhe a fait l’objet de nombreuses améliorations ces dernières années et les projets demeurent encore nombreux à l’avenir, pour les bâtiments n’ayant pas encore fait l’objet d’un lifting, dans les cartons de la FIP (Filiale immobilière publique de Liège). Le dossier global est vaste, compliqué et prend du temps, surtout en cette période de disette économique.

Le problème principal réside dans le fait que les partenaires privés potentiels de la FIP se montrent très timides, depuis plusieurs années, et tardent à délier les cordons de la bourse.

 

150 logements publics sur 98,5 mètres de hauteur et 28 étages

Le chantier qui débute ces jours-ci concerne la tour Match, la plus haute du quartier avec ses 98,5 mètres ( en attendant l’arrivée de la tour des finances, elle est la deuxième plus haute de Liège après la tour Kennedy). Les travaux visent essentiellement à embellir l’immeuble, mais aussi à le sécuriser et à protéger ses habitants des incivilités intempestives. Notons que des travaux d'amélioration de l'intérieur de certains appartements ont déjà été effectués. La tour Match en comporte 150.

Droixhe_3_jpg_938.jpg

La tour sécurisée pour le 31 août

L’accès à l’intérieur du bâtiment de 28 étages sera dès lors bien plus sécurisé, avec l’installation d’un système de parlophonie et d’accès avec badges, empêchant de la sorte le tout-venant d’y pénétrer. Caméras, local d’accueil à l’entrée pour la concierge ou encore création de deux entrées différentes, selon qu’on veuille accéder aux appartements ou aux locaux des ASBL au rez-de-chaussée, font partie des mesures prises pour éviter à tout prix les désagréments connus par le passé.Droixhe_1_jpg_h600.jpg

Durant la première phase, quelques travaux de gros-œuvre et de modernisation du système de protection contre les incendies seront effectués. Toute cette partie du chantier devrait être achevée pour la fin du mois d’août.

 

Bardages colorés à l’extérieur

Après, c’est l’aspect extérieur du bâtiment qui évoluera, toujours dans le but d’éviter l’accès trop évident au site et pour améliorer la qualité de vie de riverains. La façade du rez-de-chaussée sera complètement revue et corrigée et les locaux destinés à accueillir différentes ASBL, aménagés.

Mais la transformation la plus visible depuis l’extérieur sera incontestablement l’installation d’un bardage coloré (voir illustrations). « Il s’agira d’un revêtement en fibre de pierre, avec une couche de cristaux liquides », détaille l’architecte Pierre Biemar.

DROIXHE2_jpg_938.jpgL’effet produit sera le suivant : selon l’endroit auquel on se trouve et en fonction de la luminosité, la coloration et l’aspect du bardage changeront. « La coloration sera soit verte, soir bleue, soit rose tirant vers le grisâtre, soit verts tirant vers le grisâtre ». Le choix de la coloration n’a pas encore été effectué (il ne correspondra donc pas forcément à celui qui figure sur les illustrations).