25/07/2012

Impossible de trouver un partenariat public-privé pour Droixhe

À Droixhe, le secteur public – la Ville de Liège via sa Filiale immobilière publique – n’arrive pas à intéresser les investisseurs privés. Malgré 4 ans de recherches. « Il y a eu la crise financière en 2008, puis il a été conseillé de scinder les appels d’offres en plusieurs lots parce le dossier était trop lourd. Puis maintenant, le secteur privé dit qu’il est toujours intéressé mais qu’il ne trouve pas de financement auprès des banques, explique Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier. Nous espérons, avec la Ville et son Echevine du Logement Maggy Yerna, que des droixhe image.jpgpropositions arriveront rapidement. »

Les pouvoirs publics s’apprêtent donc à investir seuls. Tout est prêt pour construire 120 logements (15 millions d’euros) et, au pied de deux tours côté Bressoux, une maison de repos de 135 lits (22 millions d’euros) ainsi que, dans les premiers étages de chacune des deux tours, 50 lits de résidence service.

En espérant que le privé suivra en investissant dans le reste des tours.