14/07/2013

Le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur tient à réagir à la suite de la pétition qu'il a reçu des riverains des tours de Droixhe qui se plaignent de ne pas pouvoir dormir à la suite du Festival des Ardentes à Liège

ardentes2010.jpgLe Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur tient à réagir à la suite de la pétition qu'il a reçu des riverains des tours de Droixhe qui se plaignent de ne pas pouvoir dormir à la suite du Festival des Ardentes à Liège. Il tient à expliquer le phénomène.
 

"Une constatation qui peut paraitre étonnante en raison des 500m à vol d’oiseau qui séparent les immeubles de Droixhe du site du festival". explique Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe qui poursuit  "Mais c’est justement parce qu’ils habitent en hauteur, où moins d’obstacles freinent la propagation du son dans l’air qu’au ras du sol, que ces habitants ont autant entendu les basses… et uniquement celles-ci. En effet, les sons de basses fréquences sont plus lentement absorbés par l’air que ceux de hautes fréquences. Voilà pourquoi, quand on entend de la musique au loin, on n’entend que les basses et non les aigus".
  
Les Ardentes devront déménager
 
"Mais que les habitants de Droixhe se rassurent. Dès l’année prochaine, le festival des Ardentes devra trouver un nouvel emplacement. Le parc Astrid et le Hall des Foires de Coronmeuse, où il se déroule maintenant, vont en effet être le théâtre d’importants travaux dans les années à venir. La non-désignation de Liège pour accueillir l’expo 2017 n’a pas eu d’impact sur deux des projets nés de cette dynamique : le tram et l’éco-quartier à Coronmeuse. Le site aux abords du parc Astrid devrait donc être pour longtemps en chantier, histoire de voir pousser plus de 1000 logements écologiques dans un quartier complètement transformé" conclut Patrice Lempereur.