17/07/2012

Opération Jobs d’Été 2012 à Bressoux Droixhe : 40 engagements dont 9 à l'Intercommunale d'Incendie de Liège et environs

 

DSC00260.JPG

Pour la dixième année consécutive, dans le cadre de l’opération Jobs d’été, plus d’une quarantaine de jeunes ont l’occasion de travailler sous contrat d’étudiant grâce au travail de prospection et au soutien logistique mis en place par le Conseil de Quartier de Bressoux Droixhe.

Plusieurs entreprises ont renoncé, cette année, à engager des jobistes cet été. Certains secteurs sont plus touchés que d'autres. "C’est 20 % de moins que l’année passée. La demande est moindre cet été. C’est ce qui ressort de tous nos contacts avec nos partenaires » précise Patrice Lempereur, le Président du Conseil de quartier.


Bressoux Droixhe est un quartier cosmopolite qui se profile trop souvent comme « zone problème » de la région liégeoise. Et pourtant, là comme ailleurs, la majorité des jeunes ont la volonté de « s’en sortir », de poursuivre des études et, comme de juste, de travailler pendant les vacances pour subvenir à leurs besoins et se constituer une petite cagnotte d’argent de poche.

Problème : même en laissant de côté la discrimination à l’emploi, l’obtention d’un travail dépend pour beaucoup de la qualité des documents transmis (CV, lettre de motivation,…) et de l’assurance du candidat lors du premier entretien d’embauche, véritable casting casse-tête pour le postulant mal formé. Pour aider les jeunes à préparer ce parcours du combattant, le Conseil de quartier a mis en place une permanence où ils peuvent s’exprimer et développer des solutions pour surmonter les obstacles qu’ils rencontrent au quotidien. L’opération « Job d’été » consiste à nouer des partenariats avec les institutions mais aussi des entreprises. Le Conseil de quartier sélectionne les CV pour ensuite les envoyer dans les secteurs les plus appropriés et joint au dossier une lettre de recommandation personnalisée valorisant le jeune postulant.

Par cette initiative, le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe a un but précis : rétablir l’égalité des chances pour tous dans une société où même le travail d’étudiant devient difficilement trouvable.


« Ce type de job ouvre la porte à l’expérience professionnelle. Nous ne comptons plus les cas où les étudiants ont été engagés ultérieurement à durée indéterminée », commente Patrice Lempereur, qui a sollicité tous azimuts les forces vives politiques et économiques de la région.


Cette année, le Conseil de quartier a noué un partenariat avec des Cabinets ministériels et départements fédéraux, la Province de Liège et son Domaine provincial de Wégimont, des hôpitaux publics, Solidaris, l’Intercommunale d'Incendie de Liège et environs, Intradel, la Poste, sans oublier de nombreuses sociétés privées comme Sita, Gestanet, Carrefour, Sodexho, Delhaize, Makro, Red Market et les agences d'intérim Trace et Lem.

21/04/2012

Bressoux Droixhe serait séduit par la venue d'une implantation commerciale dans le quartier

Pour les habitants de Droixhe, le magasin Match, situé au rez-de-chaussée de la plus grande tour du quartier, représentait une aubaine puisqu'il s'agissait de la seule grande surface du quartier. S'agissait car le magasin a fermé défTour match Droixhe.jpginitivement ses portes en mai ... 2001.

Pour Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier "Cette fermeture avait créé une mauvaise surprise dans le quartier mais pose bien sûr pas mal de problèmes aux habitants. Le Match était la seule grande surface du quartier et représentait donc un avantage non négligeable pour les habitants. Pour ceux qui possèdent une voiture, il est évidemment possible de se rabattre sur d'autres magasins à Liège ou dans la périphérie. En revanche, pour les personnes âgées et pour ceux qui éprouvent des difficultés de déplacement, la décision va représenter un réel handicap". 

Le Président du Conseil de quartier a eu un contact avec le Corporate Development Location Manager de chez Delhaize. Celui-ci a eu l'occasion de lui présenter la nouvelle formule Red Market laquelle combine des produits de qualité à des prix compétitifs. Il s’agit tant de produits de marques nationales que de marques propres de Delhaize (Delhaize, 365, Eco et Bio). Le Red Market pourrait également proposer des produits locaux. La conception Red Market offre un assortiment simple mais complet de produits de qualité qui répondent aux besoins journaliers du client, avec entre autres du poisson frais et de la viande fraîche.

Le magasin entier contribue aussi à la facilité d’achat du client. Red Market est un magasin pratique avec des allées larges, libres, de grands caddies et des employés qui sont au service du client. Red Market est la première chaîne de magasins en Belgique équipée à 100% de la technologie ‘self-scanning’ et du système ‘Q-buster’ utilisé dans les aéroports. Grâce à cette innovation, Red Market à gagné le prix Mercure de Comeos en 2010 pour le concept le plus innovant.   

Chez Red Market, le client est à chaque instant au centre de l’attention. L’enthousiasme et la polyvalence des collaborateurs sont un élément clé dans la réussite du concept Red Market. Dans cette optique, tous les collaborateurs reçoivent une formation intensive. Pour embaucher le personnel du magasin, Red Market recrute des gens de la région. Ils sont engagés pour être au service du client pendant leurs achats. Red Market désire s’intégrer parfaitement à la communauté locale.

Pour Patrice Lempereur : "Je pense en effet qu'un quartier comme Bressoux Droixhe représente un potentiel non négligeable, notamment au niveau de l'ancien magasin match en dessous de la tour Lille II, avenue de Lille. Aussi, j'ai demandé aux autorités de la Ville, à la Cellule des investisseurs, à la F.I.P. et de la Maison Liégeoise que nous puissions indiquer à Red Market la meilleure façon de les aider à s'implanter à Droixhe. Je suis convaincu que la création d'un pôle agro-alimentaire à Droixhe conjugué à l'arrivée d'entreprises dans le quartier ne pourra qu'apporter une plus-value et créer de nouveaux emplois"