14/11/2013

Football (D2): Visé travaille l'esprit de groupe avec un entraînement de karaté à Droixhe

karaté droixhe.jpg

Avec le statut de lanterne rouge en D2, Visé doit déjà se sortir les tripes pour éviter la culbute. Après l’entraînement à 6 heures du matin le 11 novembre, Philippe Médery avait cette fois prévu un entraînement de karaté mercredi pour casser la routine.

Le rendez-vous était fixé dans les installations du Sparring, l’académie d’arts martiaux ouverte à Droixhe par le Sensei Pablo Debatty depuis le mois d’août (et qui compte déjà 250 membres).

L’idée de réunir son noyau pour un entraînement de karaté est venue naturellement à Philippe Médery. «  Je suis friand de ce genre d’expérience que je place, d’ordinaire, plus souvent durant l’entresaison  », explique le T1 visétois qui avait déjà surpris ses troupes avec un entraînement à 6 heures du matin lundi passé. «  Dans un club précédent, j’ai déjà convié des joueurs à une séance d’escalade. N otre préparateur physique Jérôme Fiorello, qui s’occupe notamment du boxeur Stéphane Jamoye, avait déjà fait venir un autre boxeur étranger dont il s’occupe. Cet homme est pro depuis peu, prépare une demi-finale mondiale mais travaille encore sur le côté pour nourrir sa famille. Il a montré une vidéo de son combat précédent où son adversaire a boxé 4 rounds avec la mâchoire cassée.  »

Si cette petite séance peut aider son équipe à progresser, Philippe Médery veut saisir sa chance. «  Je veux que mes joueurs se confrontent à des sports plus astreignants. Même avec 7 entraînements par semaine, ils ont la belle vie. Ils doivent se rendre de l’opportunité qu’ils ont et prendre exemple sur Manu Françoise qui est à Cremone. Mon rôle est de leur apporter le maximum. On sait que ce groupe manque de mental. Si cela peut les aider à progresser de 10 %…  »

Les joueurs en sont ressortis enchantés.

>Un reportage à lire ce jeudi dans La Meuse, éditions Liége et Basse-Meuse.