12/03/2014

Jet d'un cocktail molotov sur le Commissariat de police de Droixhe Bressoux

 

commissariat 12032014.jpg

Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe réagit à la suite du jet, ce mercredi soir, d’un cocktail molotov sur le commissariat de police de Droixhe

Regrettant ces nouveaux incidents, il voudrait à nouveau insister sur le fait que « Bressoux  Droixhe n’est plus une terre non droit.  Ce  ne sont plus des quartiers où l’insécurité règne. Un fait divers de cette nature engendre la répulsion chez tout qui le l’apprends. Ces nouveaux faits nuisent à l’image de tout un quartier.  » indique Patrice Lempereur.

Il n'est pas admissible que des policiers et un commissariat participant à une mission de service public puissent être la cible d’individus. Patrice Lempereur espère que les auteurs de cette agression seront rapidement arrêtés et sanctionnés. Ces nouveaux faits qui nuisent à l’image de tout un quartier. Après ces derniers incidents : incompréhension, dépit, déception : tels sont les sentiments actuels qui habitent l’esprit du Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur.

La population de Bressoux Droixhe ne doit pas se sentir marginalisée par ces incidents qui sont provoqués par une petite minorité d’irresponsables.

Pour Patrice Lempereur : « Il n’y a aucune  raison, prétexte ou excuse qui puissent justifier les actes de révolte commis en cette circonstance dans notre quartier. Ces fauteurs de trouble, outre risquer de blesser les représentants des forces de l’ordre ou les citoyens, donnent une image et une réputation au quartier qui justement nécessite les efforts de tous pour faciliter sa rénovation et sa requalification ».

Le Président du conseil de quartier de Bressoux Droixhe pense qu’il est temps d’avoir collectivement honte pour les fauteurs de trouble incitants à la violence gratuite. Les Policiers sont particulièrement patients. On doit rendre hommage aux forces de l’ordre, car leur action sur le terrain, qui vise avant tout à faire respecter la loi et assurer la sécurité de la population, n’est pas toujours perçue à sa juste valeur.

12/06/2013

Il entaille le visage de son ex-amie au couteau à Droixhe

couteau dr.jpgUne jeune femme âgée de 19 ans a été poignardée à plusieurs reprises, mardi peu après 15h, par son ancien compagnon à Droixhe, a indiqué le parquet de Liège mercredi. Les blessures sont superficielles et la victime, qui souffre de plusieurs entailles, a déjà pu regagner son domicile.

Une jeune femme âgée de 19 ans a été poignardée à plusieurs reprises, mardi peu après 15h, par son ancien compagnon à Droixhe, a indiqué le parquet de Liège mercredi. Les blessures sont superficielles et la victime, qui souffre de plusieurs entailles, a déjà pu regagner son domicile.

Lutrime, 18 ans, n’a jamais accepté la fin de la relation sentimentale qu’il entretenait avec la jeune liégeoise. Depuis quelques semaines, il la harcelait au téléphone et par SMS car il la soupçonnait d’entretenir une nouvelle relation amoureuse. Il l’avait aussi menacée.

Mardi peu après 15h, l’individu s’est rendu au domicile de la jeune femme à Droixhe. Il l’a attendue au pied de l’immeuble avant de la poursuivre un couteau à la main. La jeune femme a tenté de rebrousser chemin mais l’homme lui a porté un coup de couteau dans le dos.

Elle est tombée dans les escaliers de l’immeuble et a tenté de se débattre pour repousser les coups de couteau que l’homme lui portait au visage. La jeune femme a été légèrement touchée aux bras et au visage. Il aura fallu l’intervention d’un des habitants de l’immeuble pour mettre l’agresseur en fuite.

La police est rapidement arrivée sur les lieux de l’incident et a interpellé l’individu. Celui-ci nie les faits et affirme avoir voulu se protéger des coups portés par son ancienne compagne avec un couteau trouvé en chemin.

Il a été déféré, mercredi matin, au parquet de Liège.

07/05/2013

Réaction du Président du Conseil de quartier Patrice Lempereur à la suite du tabassage d'un Policier à Droixhe

policeimage.jpgLe Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur réagit à la suite du tabassage d'un policier par trois jeunes hier à Droixhe.

Pour Patrice Lempereur : « Il n’y a aucuneraison, prétexte ou excuse qui puissent justifier cet acte de révolte commis en cette circonstance dans notre quartier. Ces fauteurs de trouble donnent une image et une réputation au quartier qui justement nécessite les efforts de tous pour faciliter sa rénovation et sa requalification »

Le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe pense qu’il est temps d’avoir collectivement honte pour les fauteurs de trouble incitants à la violence gratuite. Les Policiers sont particulièrement patients. On doit rendre hommage aux forces de l’ordre, car leur action sur le terrain, qui vise avant tout à faire respecter la loi et assurer la sécurité de la population, n’est pas toujours perçue à sa juste valeur.

« Les efforts de tous et de tous les jours pour arriver à améliorer le cadre de vie de ce quartier en banlieue liégeoise doivent continuer afin d’assurer un avenir économique et social à ses citoyens. Un appel à la raison et à la réflexion sur ce qu’il vient de se passer est demandé aux jeunes afin que des propositions et des solutions soient dégagées pour améliorer ce qui doit l’être. La violence n’amène à rien, les incompréhensions génèrent des tensions et des malaises,dl’écoute mutuelle est une dimension essentielle de la vie d’une communauté ».

Patrice Lempereur présente au policier blessé ses souhaits de prompt rétablissement.