26/10/2012

Fête du sacrifice: diminution des abattages à Droixhe

phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpgMoins de moutons ont été sacrifiés que l'année passée, ce vendredi, jour de la fête musulmane du sacrifice, à l’abattoir temporaire de Droixhe. « 150 moutons et 2 bovins ont été sacrifiés vendredi à l’abattoir, dont une centaine dans l’abattoir temporaire. Tout s'est bien passé. Il y en avait 59 des deux côtés en 2009, 324 en 2010 et 345 en 2011» précise le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur.

Les musulmans ne sont pas opposés, loin de là, à abandonner l'abattage à domicile, il faut qu'on leur donne l'opportunité. "Ce lieu d'abattage temporaire satisfait les utilisateurs et les choses se passent dans la plus grande convivialité. Nous devons augmenter la diffusion de brochures explicatives sur la fête du Sacrifice et d’autres documents rédigés en collaboration avec l’Afsca dans nos quartiers pour développer ce service » explique Patrice Lempereur.
 
Le Président du Conseil de quartier qui s'est rendu sur les lieux voit plusieurs explications à cette diminution de la fréquentation des installations de l’abattoir de Droixhe " L'abattage rituel peut se dérouler dans un abattoir agréé (l'abattage et les viandes sont soumis à contrôle et expertise vétérinaire) ou en dehors de ceux-ci, dans des endroits désignés. Ils sont alors considérés comme abattages privés pour les besoins du ménage. Le contrôle sanitaire n'est pas obligatoire. L'abattage rituel est strictement interdit à domicile.