19/01/2013

Un séjour multi-activités pour les jeunes du quartier de Bressoux Droixhe

multiactivités.jpgQuitter le quartier pendant huit jours, se dépasser à travers de nombreuses activités, c’est ce que propose le Conseil de quartier de Bressoux Droixhe aux jeunes pour la période de vacances de carnaval. Pour cette nouvelle expérience, 10 jeunes issus du Conseil des jeunes, vont partir durant 8 jours à Lloret de Mar en Espagne.

Moyennant 240 €, ces jeunes âgés de 17 à 20 ans vont donc embarquer pour l’Espagne. Destination : Lloret de Mar, pour une semaine au bord de mer. Comme Zackaria, Georgio, Preston…, ils profiteront de cette occasion pour « apprendre à se connaître ». Car, malgré la proximité géographique, les jeunes des différents coins du quartier ne se fréquentent guère.

L’autre but de ce voyage est de sortir les jeunes du « train train quotidien». La vie de ceux « qui font toujours la même chose ». « En vacances scolaires, ils se lèvent, prennent un café, et passent leurs journées sur l’ordinateur… Et voilà, tranche Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe. Ce séjour permet de sortir les gens de leur routine. Et puis, la mer, c’est à la fois reposant, sain et sportif. »

Pour ces jeunes de Bressoux et Droixhe, rares sont les occasions de sortir du quartier. Là, ils ont la possibilité de pratiquer l’escalade, la plongée sous marine, le VTT, le tir à l’arc, visiter le stade du FC Barcelone et d’autres coins de la région Catalane.


Les pensionnaires ont des consignes claires du Président du Conseil de quartier Patrice Lempereur. « J’insiste sur les notions de prises de risque contrôlé, de respect des autres et de soi-même, de dépassement et d’entraide. Autant de valeurs stimulées par le sport; aussi quelques soirées à thèmes permettent d’échanger sur des sujets d’actualité. Un pari en faveur du dialogue fructueux. Je remarque que ces jeunes sont nombreux à entretenir ces valeurs positives au cœur des quartiers »

Rétablir une bonne image de Bressoux Droixhe à Lloret de Mar

En avril 2005, 12 jeunes issus de Bressoux Droixhe, de 17 à 20 ans, sont partis en vacances à Lloret de Mar en car, pour une semaine. Pendant ce séjour, le corps d'un Français de 19 ans avait été retrouvé, dans le quartier des bars et des discothèques, victime de coups de couteau. L'enquête s'est orientée vers le groupe des Liégeois. Tous avaient été entendus, mais l'enquête avait révélé que seul un des jeunes se trouvait sur les lieux; les autres ayant déjà regagné leur hôtel. Le jeune homme avait reconnu avoir porté des coups de poing à la victime, suite à une bagarre entre deux groupes. L'auteur des coups de couteau, résidant à Herstal, avait aussitôt reconnu les faits.

« A l’occasion de ce séjour, le groupe de jeunes se rendra sur les lieux du drame pour un moment de recueillement car l’image de Droixhe Bressoux avait été fortement salie dans la région de LLoret de Mar. La presse en avait beaucoup parlé. Par ce deuxième voyage, nous voulons rétablir la confiance et démontrer que la jeunesse de Droixhe Bressoux est respectable » conclut le Président du Conseil de quartier.

Patrice Lempereur souhaitait vraiment renouveler ces voyages vers l’Espagne. Nul doute que cette organisation sera déterminante pour les organisations futures…

18/01/2013

Bressoux : deux ans après le décès tragique de Mélissa

pont bouhay.jpgCe samedi 19 février, il y aura deux ans jour pour jour que la jeune Melissa Bessad décédait tragiquement, renversée par une voiture sur le pont du Bouhay à Bressoux. Vers 18 heures, un accident avec délit de fuite ayant provoqué le décès de la jeune Melissa qui traversait la chaussée à pied était survenu sur le pont du Bouhay à Bressoux/Liège. Le véhicule en cause venait de la rue Winston Churchill et a pris la fuite en direction de Droixhe.

L'enquête permet d'établir que le véhicule impliqué est de teinte gris clair, de type monospace ou de type haut comme une camionnette légère. Le Président du Conseil de quartier Patrice Lempereur fait le point sur le sujet. « L’enquête confiée à la police de Bressoux-Droixhe est toujours une priorité et les policiers sont déterminés. Deux véhicules sont recherchés : un véhicule de teinte gris clair, selon l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie, serait la piste la plus formelle. Une camionnette monospace évoquée par le médecin légiste serait également recherchée ».

Depuis deux ans, quelques riverains ont appelé la police pour livrer leurs témoignages. Autant d'éléments qui sont vérifiés avec rigueur afin de ne pas passer à côté d'une piste importante.

L’ensemble des témoignages sont minutieusement vérifiés. Il s’agit là d’une priorité au niveau roulage et du Parquet de Police. Tous les éléments au niveau du Commissariat sont collationnés et transmis au Magistrat de référence, le Premier Substitut Rasir. L'avis de recherche est toujours bien présent sur le site de la Police fédérale "Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit: 0800/ 30.300"

Par ailleurs, sous le coup de l’émotion, l’idée avait été avancée de mettre le lieu du drame en exergue afin de rendre hommage à la mémoire de Melissa, par la pose d’une stèle. Afin de ne pas raviver sans cesse la douleur causée par ce drame, les parents ont préféré d’abord effectuer leur travail de deuil, et ensuite réfléchir à la meilleure manière de perpétuer le souvenir de leur enfant. En outre, ils demandent que les Services de Police effectuent plus de contrôles de vitesse dans le quartier, ce qui a été exhaussé. « Il faut dire qu’avec le retour des beaux jours, le risque que des véhicules multiplient les manœuvres dangereuses en faisant crisser les pneus dans le quartier est bien réel. Ces rodéos nocturnes avec dérapages et slaloms dans les rues de Bressoux Droixhe avaient choqué et surpris par leur ampleur l’année dernière« explique le Président du Conseil de quartier.

16/01/2013

Vague de froid : la mosquée de Bressoux va accueillir et offrir un repas aux sans-abris

 

centre islamique et culturel de liège,mosquée,bressoux,droixhe,solidarité,sans-abris,nasr-eddine moussaoui,patrice lempereur,conseil de quartier bressoux droixhe,el itissam,mosquée el itissam

Le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe a appelé la mosquée de Bressoux à ouvrir ses portes aux sans-abri qui subissent actuellement la rigueur du froid.

Aussi, dès ce samedi 19 janvier et pendant dix jours renouvelables, la mosquée "El Itissam", située rue de Porto, 64 à Bressoux ouvrira ses portes pendant les grands froids aux personnes qui sont dans le besoin ( étudiants, sans-abris, nécessiteux,...) et un repas leur sera offert chaque jour entre 17h et 19h" communiquent Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe et Nasr-Eddine Moussaoui, Président du Centre Islamique et Culturel de Liège.

Par ailleurs, un local adapté et chauffé est, depuis ce jour, à la disposition des personnes qui le désirent. Il est ouvert durant la journée. Du thé, du café et de la soupe seront mis à la disposition et servis gratuitement.