18/11/2015

Des mesures et de la solidarité à Ans Coteaux à l'occasion du grand froid

OPERATION-GRAND-FROID (2).jpg


 
Ca y est, l'hiver arrive !  Une action Grand Froid a été mise en place par le Conseil de quartier d'Ans Coteaux. S'organiser entre voisins est un bon moyen de consolider les liens, surtout lorsque les températures peuvent handicaper les personnes les plus vulnérables.

Le Conseil de quartier d'Ans Coteaux propose des actions simples : sortir faire les courses, acheter des médicaments, promener le chien, prendre des nouvelles régulièrement, veiller à ce que leur système de chauffage fonctionne correctement, déblayer les entrées enneigées de leur pavillon, assurer le remplacement des bouteilles de gaz, etc.

« Dans un quartier il est indispensable de mobiliser aussi les habitants pour renforcer le lien social. Il faut créer la dynamique, donner un cadre, valoriser les actions existantes pour développer les solidarités de voisinage » souligne Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier d'Ans Coteaux qui s’est associé au réseau Voisins Solidaires pour mettre sur pied cette initiative.

Pour tous ceux qui le souhaitent, le kit « Grand Froid » est à leur disposition auprès du Conseil de quartier, sur simple appel téléphonique : 0495 91 32 83, par mail : cqanscoteaux@outlook.be ( merci de mentionner vos nom, prénom et adresse pour l’envoi). « L’affiche « Grand Froid » est à poser en évidence dans le hall de son immeuble, de sa résidence ou devant son pavillon. Le tract à distribuer en boîte aux lettres, pour informer ses voisins et où chacun peut indiquer ses besoins ou ses propositions d’aide » souligne encore les responsables du Conseil de quartier qui espèrent ainsi créer un élan de solidarité au sein du quartier.

Plus que jamais la solidarité dans le quartier !

La solidarité est la première mesure à appliquer en cas de vagues de grand froid. En effet, l’isolement des personnes âgées ou handicapées dont le manque d’autonomie ne leur permet pas un lien fréquent avec le monde extérieur représente un facteur aggravant en période de grand froid.

C’est pourquoi il faudra, en cas de froid extrème, s’assurer que les personnes de santé précaire, dans son entourage direct, sont aidées et soutenues dans leur vie quotidienne. On peut penser à aider les personnes dépendantes en prenant régulièrement de leurs nouvelles, et cela même en l’absence d’une demande de leur part.

Le champ d’action territorial du Conseil de quartier s’étend de la rue de la Limite jusque, y compris, la rue des Français, ainsi que la rue Walthère Jamar et la rue Jean Jaurès.

Cette initiative est organisée avec le soutien de Stéphane Moreau, Bourgmestre, de Christopher Gauthy, Conseiller communal et Yves Parthoens, Conseiller au CPAS.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.