28/05/2015

Succès pour la première opération «Jobs d'Été» à Ans Coteaux

jobs été coteaux.jpgPour la première édition de l’opération, une quinzaine de jeunes auront l'occasion d'être engagés sous contrat d'étudiant grâce au travail de prospection et au soutien logistique mis en place par le Conseil de Quartier  d’Ans Coteaux, à l'initiative de Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier.

A Ans coteaux comme ailleurs, de très nombreux jeunes ont la volonté de « s'en sortir », de poursuivre des études et, comme de juste, de travailler pendant les vacances pour subvenir à leurs besoins et se constituer une petite cagnotte d'argent de poche.

Par cette initiative, le Conseil de quartier d’Ans Coteaux a un but précis : rétablir l'égalité des chances pour tous dans une société où même le travail d'étudiant devient difficilement trouvable.

« Ce type de job ouvre la porte à l'expérience professionnelle. Nous espérons que des étudiants engagés décrocheront, plus tard, un contrat à durée indéterminée » insiste le président du Conseil de quartier, qui a sollicité tous azimuts les forces vives politiques et économiques de la région.

 Il souligne l'intérêt collectif du projet. « Le travail est le meilleur véhicule de l'intégration dans la société. Non seulement l'expérience est intéressante et formatrice, mais en plus rémunératrice. Les jeunes décrochent là leur premier vrai boulot et ils sont fiers de ce qu'ils font », ajoute-t-il.

Plusieurs institutions ont ainsi répondu à l'appel. Citons, notamment, des Cabinets ministériels fédéraux et régionaux, la Province de Liège, des hôpitaux publics, la CILE, l’Intercommunale d’Incendie de Liège et environs, sans oublier de nombreuses sociétés privées comme Lunch Garden, Carrefour, Delhaize, Makro, Laurenty, Lem Intérim...

Cette initiative était organisée avec le soutien de Stéphane Moreau, Bourgmestre, de Christopher Gauthy, Conseiller communal et d’Yves Parthoens, Conseiller au CPAS.

Bon travail à l’ensemble de ces jeunes et à l’année prochaine pour la deuxième édition !

Les commentaires sont fermés.