15/03/2015

Zone de police Ans/Saint-Nicolas – bilan sécurité 2014: "Plus de bleu dans les rues», ça paie: la criminalité chute

police d'Ans, bilan sécuritéLa criminalité enregistrée l’an dernier sur la zone de police Ans/Saint-Nicolas est en baisse. À part les vols dans les voitures qui ont un peu augmenté, tous les autres types de délits sont en chute libre.

«Le bilan est très positif», se réjouit Delphine Dereppe, la criminologue de la zone. «Bien sûr, tout n’est pas directement lié à nos actions, mais nous avons mis beaucoup de choses en place suite à l’augmentation de la criminalité en 2009, comme nos ‘Patrouilles Anti-Criminalité’ (PAC) qui contrôlent ‘tout ce qui bouge’. Les chiffres du début d’année suivent la même tendance à la baisse».

–Le succès le plus fragrant est celui de la baisse du nombre de vols dans les maisons: on est passé de 73 faits par mois à 59, soit 706 vols recensés l’an dernier, contre 880 en 2013 (-20%).

«Les PAC dissuadent, visiblement. Il est, bien sûr, rare de tomber sur un flagrant délit de vol dans une habitation, mais les bandes communiquent entre elles sur les patrouilles et, par le bouche-à-oreille, s’éloignent et se déplacent».

Des violences en rue, mais moins dans les commerces

–Au niveau des vols avec violence/à main armée, ils sont tombés à 79 l’an dernier, contre 96 auparavant (-17%, soit 7 par mois). «Les commerces sont moins la cible, poursuit la criminologue. Les auteurs agissent davantage sur la voie publique, et sur les personnes vulnérables/âgées: vols de chaînes en or, arrachages de sacs et de GSM aux arrêts de bus». Les braquages dans les commerces ont diminué de moitié. Les violences en rue représentent 63%, et au domicile, 19% (par exemple on sonne à la porte et on arrache un bijou).

–En matière de drogues, la diminution est de 16%. «La majorité des p.-v. concerne de la détention chez des jeunes de 16 à 25 ans», note Mme Dereppe.

Trois ou quatre importantes cultures de cannabis ont été démantelées à Ans l’an dernier, un phénomène aussi constaté en ce début 2015.

–À Ans/Saint-Nicolas, on vole en moyenne 8 voitures par mois (-2%). Les vols dans les véhicules sont, eux, on l’a dit, en augmentation (+10%) par rapport à 2013.

–Enfin, la sécurité routière est aussi encourageante: aucun accident mortel depuis 2013, et 95% des accidents (111 l’an dernier, contre 124 en 2013) n’entraînent que des blessures légères. Ans, pourtant, compte plusieurs voies rapides à risque (N3, axe Français-Jaurès). La zone organise de nombreux contrôles routiers (BOB + 1 à 2 par semaine) contre la vitesse et l’alcool.

En conclusion, on peut affirmer que la volonté du chef de corps de la zone, André Jamers, de «mettre plus de bleu dans les rues» porte ses fruits. Même si les moyens manquent, l’objectif est d’être sur le terrain, en collaboration avec les agents de quartier. Ainsi, chaque mois, ont lieu au moins six patrouilles de trois agents dans les deux communes qui forment la zone.

Cécile Vrayenne

Les commentaires sont fermés.