26/05/2014

Refus de vote pour Karima et sa maman à Bressoux : Le Président du Conseil de quartier interpelle les autorités

Karima.jpgD’origine marocaine mais naturalisées belges depuis des années et ayant déjà voté à plusieurs reprises, Karima et sa maman se sont vu refuser l’accès au bureau de vote de l’école communale Brigade Piron, à Bressoux, ce dimanche matin.

Selon le Journal La Meuse, Le président du bureau avait décrété qu’elles étaient persona non grata en vertu de l’interdiction du port ostentatoire de signes religieux car elles étaient voilées… La police est intervenue, le président du bureau a finalement fait profil bas et les deux Liégeoises ont pu voter. Mais elles se sentent humiliées.

Patrice Lempereur qui a lu l'article paru ce lundi constate : "c’est une terrible humiliation que Karima et sa maman ont subie en ce dimanche d'élections".

En qualité de Président du Conseil de quartier, Patrice Lempereur déclare " je ne peux rester insensible face à cette situation et compte sur le soutien du Bourgmestre et de l'Echevine de l'Etat civil de la Ville de Liège afin que de telles mentalités changent et que plus aucune responsabilité de Président de bureau, ne soit donnée à ce citoyen qui n'a pas mesuré l'ampleur et les conséquences de ses initiatives malheureuses".

Compte tenu de cette situation, j'ai également demandé aux autorités d'être tenu au courant de la suite administrative à donner à cet incident.

Commentaires

c est honteux ou va ton

Écrit par : vidick | 27/05/2014

C'est surtout honteux de passer sous silence les menaces du mari et père de ces 2 femmes à l'encontre du président de bureau.
De même pour l'omission de la même demande que ce jeune président à fait à une femme concernant un signe religieux catholique : une croix qu'elle a aimablement dissimulée.
Comme d'habitude, la presse relate les faits comme elle en a envie !

Écrit par : marcel | 28/05/2014

Les commentaires sont fermés.