27/08/2013

Une famille algérienne installée depuis neuf ans à Bressoux est menacée d'expulsion: la grand-mère est en attente de greffe

famille algerienne.jpg

Il y a six mois, la famille Naceri, installée à Liège depuis neuf ans, s’est vue retirer ses allocations de séjour et a reçu l’ordre de quitter le territoire. Elle n’est évidemment pas la seule dans cette situation, mais son cas, particulièrement tragique avec deux enfants décédés et une grand-mère en attente de greffe, provoque l’émoi et la solidarité des amis et voisins.

« J’ai deux enfants enterrés ici, je vais souvent sur leur tombe, je ne peux pas rentrer en Algérie et les laisser comme ça ! », clame Mohamed Naceri. En Belgique depuis avril 2004, ce papa d’origine algérienne a reçu, il y a quelques mois, un courrier de Fedasil lui signalant que son permis de séjour – renouvelé chaque année jusqu’ici – ne serait plus prolongé. La famille a reçu l’ordre de quitter le territoire et peut être expulsée du jour au lendemain.

Depuis, elle survit comme elle peut. De l’aide de la famille restée en Algérie pour payer le maigre loyer de la maison sociale et de la solidarité d’amis et de voisins pour assurer le quotidien. C’est-à-dire pour manger. Car les Naceri ont quatre petites bouches à nourrir : Mohamed, Shayma, Fatima et la petite Omayma, qui n’a que 5 mois. Tous redoutent d’être placés en centre pour réfugiés avant d’être renvoyés au pays… Une Algérie dont les enfants ignorent tout.

Notre reportage à lire dans les éditions de Sud Presse de ce mardi, ainsi que dans nos éditions numériques, sur http://num.sudinfo.be

13/08/2013

Zakaria BAKKALI, sur la trace de ses aînés de Bressoux-Droixhe…

1952637821_B97858964Z_1_20130808194805_000_G1K13VBIP_1-0.jpg

« Notre jeune footballeur sera en revalidation pour soigner son élongation et nous lui souhaitons déjà un prompt rétablissement » vient d’apprendre avec tristesse le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur : « Zakaria ne foulera pas la pelouse du stade Roi Baudouin ce mercredi ».

Néanmoins, tout Bressoux-Droixhe est fier de son petit prodige, Zakaria Bakkali, qui défraie la chronique de la plus belle manière. « A force de caractère, de rigueur et d’abnégation, il est devenu un modèle effaçant même les « grands frères » Mehdi Carcela ou Christian Benteke, qui ont aussi grandi dans ce quartier de Bressoux-Droixhe, en quête de reconnaissance au niveau vivre mieux ensemble dans la multi-culturalité de cette société où se côtoient familles de tous horizons ethniques ou religieux ».

Ce jeune sportif à l’image de ses aînés est déjà bien sollicité par la presse, mais bien encadré par ses parents, il ne manquera pas de nous étonner et de suivre l’exemple des grands champions de notre quartier qui n’ont cessé de participer à différentes manifestations ou de parrainer des activités du Conseil de Quartier en faveur des jeunes qui n’ont pas eu leur parcours ou leur talent inné.

Sans nul doute, dans un proche avenir, le jeune Zakaria soutiendra les initiatives de la « Cellule Jeune » du Conseil de Quartier ; il en profitera pour expliquer son parcours et faire comprendre aux plus jeunes que tout est possible à force de sérieux et persévérance. Qu’émarger au chômage ou sombrer dans la délinquance ne sont pas une fatalité.

Il ne manquera pas de rappeler d’où il vient, de la rue Raymond Geenen, à proximité de la « Cour Jacquet » bien connue du quartier. C’est là même qu’il participait aux célèbres chasses aux œufs organisées par le Conseil de Quartier et c’est là aussi qu’il tapait le ballon pour la première fois. Ses amis et voisins s’en souviennent avec émotion.

Il parait déjà bien loin le temps où cet enfant du quartier participait aux activités récréatives tant son ascension est fulgurante.

A l’image de Mehdi Carcela, toujours humble et disponible quand il s’agit de soutenir et d’aider ceux qui en ont besoin, Zakaria sera là pour démontrer que la vie n’est pas fatalité et qu’à force de travail et de stricte hygiène de vie, les exemples de réussite seront légions dans ce quartier qui a parfois la réputation tenace de zone de non droit.

« Puisse le plus grand nombre de jeunes s’inspirer des fruits du travail de Zakaria et de ses illustres aînés ; afin de démontrer que Bressoux-Droixhe est un vivier de jeunes talents, que ce soit en football, foot salle, basket, boxe, karaté… ou d’autres sports qui sont moins exposés médiatiquement » conclut Patrice Lempereur, le Président du Conseil de quartier.

11/08/2013

Un ado arrêté après une course-poursuite dans les rues de Droixhe

police.jpgLa voiture portait une plaque répertoriée volée.

Un jeune homme de 17 ans qui faisait du gymkhana, une sorte de course d'obstacle, dans les rue de Droixhe a été interpellé par la police de Liège, a indiqué samedi le parquet. Le jeune homme ne dispose pas de permis de conduire. Dans l'après-midi de samedi, le jeune homme roulait à vive allure dans les rues de Droixhe. Il était en compagnie de deux amis. La police a repéré la voiture qui roulait dangereusement et a tenté de contrôler ses occupants. Le conducteur a alors pris la fuite et une course-poursuite s'est engagée.

Le jeune homme a brûlé plusieurs feux rouges et a commis de nombreuses infractions au code de la route. La voiture a finalement été interceptée. Il s'est avéré que son conducteur était tout juste âgé de 17 ans. La voiture portait, en outre, une plaque répertoriée volée.

Le conducteur a été privé de liberté. Ses deux amis ont été relaxés. Le dossier a été transmis au parquet Jeunesse.