30/10/2012

L'Orchestre Philarmonique Royal de Liège viendra "porter la musique" dans le quartier de Bressoux Droixhe

Espace Georges Truffaut.jpgDans le cadre de la Charte de coopération culturelle, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège donnera deux représentations musicales à l’Espace Georges Truffaut, le 13 décembre 2012. L’OPRL, dans le cadre de ses missions pédagogiques, sortira de ses murs pour « porter la musique » dans le quartier de Bressoux-Droixhe.

"Facteur de citoyenneté et de solidarité, la culture est une dimension majeure du développement des quartiers. Permettre l’appropriation de vastes domaines de la culture et de la création, encourager les pratiques artistiques, l’émergence de projets, sont aussi un moyen de lutter contre les inégalités sociales" souligne Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier.

Ces séances seront offertes aux élèves de 5ème primaire de trois écoles du quartier. Ces rencontres permettront aux enfants d’échanger avec les musiciens de l’OPRL mais aussi de découvrir des instruments et des styles musicaux inconnus pour la plupart d’entre eux.

Pour la Toussaint, le cimetière de Bressoux est impeccable !

Cimetière.. (1).jpgDurant la période de Toussaint, certaines dispositions sont appliquées dans les cimetières liégeois. Ainsi, le placement, la réparation, l'entretien et le nettoyage des monuments sont suspendus du samedi 27 octobre au vendredi 2 novembre 2012 inclus. Pendant cette période, l'accès des voitures dans les cimetières ne sera pas autorisé.
 

Le Conseil de quartier tient à féliciter les différents services de la Ville de Liège pour les mesures prises cette année « les habitants ont remarqué que toutes les allées étaient régulièrement nettoyées, que des pierrailles avaient été déversées dans les sentiers afin de rendre l'accès aux tombes plus aisé, que des poubelles avaient été ajoutées et étaient vidées régulièrement et que les points d'eau étaient en état de marche. Je félicite les différents services “ et de poursuivre « La végétation est entretenue, les arbres élagués chaque année et les vasques de fleurs garnies actuellement comme au printemps ou en été. En cette période automnale, les feuilles sont quotidiennement ramassées » explique Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier.

28/10/2012

Pour que la fête de l’horreur reste une fête à Bressoux Droixhe

 

halloween à Bressoux Droixhe.jpg

Halloween est bien installée dans nos quartiers, mais cette fête ne doit pas occulter la sécurité. Citrouilles, petits monstres, bonbons et autres sucreries, tout cela à Bressoux Droixhe et ailleurs. Pas de doute, c’est Halloween ! La fête anglo-saxonne poursuit son expansion dans nos contrées. "Il n’est plus rare de croiser de petites têtes blondes déguisées et maquillées. Dans la plus pure tradition, elles viennent réclamer leur dû en bonbons. Mieux vaut se résoudre à accepter, à moins d’accepter les conséquences d’un refus" explique Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe.

Plus pratiquement , cette fête est l’occasion pour tous de revêtir les plus horriblement beaux costumes. Histoires sombres et sordides se révèlent être d’étonnantes sources d’inspiration. Quand l’imagination ne suffit pas à relever le défi. Signe qui ne trompe pas non plus : les devantures des magasins se sont adaptées au phénomène. Décoration, couleurs, tout est réuni pour faire d’Halloween un moment peut-être aussi magique (le mot n’est pas choisi par hasard) que la Noël.

Toujours est-il que, outre ces célébrations d’outre-Atlantique, cette semaine est également celle de la fête des morts, de nos morts. "C’est généralement l’occasion de se recueillir sur la tombe d’un proche, de la fleurir et de se souvenir.

Que l’on fête Halloween ou que l’on y soit allergique, cette semaine de vacances est synonyme de fête. Et pour que cela reste ainsi, autant prendre quelques précautions. C’est dans ce cadre que le Conseil de quartier de Bressoux Droixhe, en collaboration avec l'IBSR communique quelques conseils à l’intention des parents comme des conducteurs, en réaction à la présence nombreuse de jeunes gens dans les rues" poursuit le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur.

En période d’Halloween et les jours qui précèdent, soyez particulièrement vigilants quand vous circulez dans les quartiers. Plus vous roulez vite, moins vous avez de chances d’apercevoir un enfant qui se déplace à pied et plus il est difficile de s’arrêter à temps. Si vous voyez des enfants fêtant Halloween, redoublez de prudence car, dans leur contexte de fête, ils risquent d’oublier les règles de sécurité. Ils peuvent avoir tendance à surgir d’endroits moins prévisibles (ex. : entre des voitures en stationnement). Soyez particulièrement vigilant si un enfant arbore un masque : celui-ci peut réduire son champ de vision. Enfin, n’oubliez pas de sortir prudemment des allées de garage. Les enfants peuvent courir sur le trottoir. Soyez aussi prudent quand vous entrez dans une allée/parking.

Pour les enfants, Halloween est une fête et ils sont dans un contexte de jeu. Ils peuvent donc facilement oublier les règles de sécurité, d’autant plus s’ils sont en groupe. Mieux vaut donc leur rappeler les conseils de prudence avant le départ, en particulier la nécessité de toujours s’arrêter avant de traverser. L’idéal reste de visiter un côté de la rue d’abord et l’autre ensuite afin que les enfants ne zigzaguent pas d’un côté à l’autre. Les enfants de moins de 10 ans doivent circuler accompagnés d’un adulte muni, de préférence, d’un gilet réfléchissant.
Rappelez-leur qu’il est important de rester sur le trottoir pour passer d’une maison à l’autre. S’il n’y a pas de trottoir, ils doivent marcher du côté gauche de la route pour voir arriver les voitures. Intégrez à leur costume au moins un élément réfléchissant (brassard, bandes réfléchissantes ou autres).

Donnez-leur une lampe de poche. Elle leur permettra d’être plus visibles quand ils circulent en rue. Attention toutefois à ne pas éblouir les conducteurs. Mieux vaut choisir des déguisements qui s’arrêtent aux chevilles ou plus courts. Cela leur évitera de trébucher en s’accrochant dans leur costume lorsqu’ils marchent ou descendent du trottoir, par exemple. Si vous en avez la possibilité, préférez le maquillage au masque, ce qui permettra à l’enfant de mieux voir et entendre la circulation.