05/08/2012

Patrice Lempereur, Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe réagit à la suite du décès de Michel Daerden

28916_1451944384018_7626433_n.jpg

Toute l’équipe du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe se joint à moi pour présenter à la famille de Michel Daerden ainsi qu’aux proches et amis, l’expression de mes condoléances les plus sincères.

J’ai eu l’occasion de participer à des réunions de travail et à des réflexions avec Michel et je ne peux que louer ses qualités professionnelles et humaines.

Sa proximité avec les gens quel que soit leur niveau social, leur origine ou leur confession religieuse faisait le bonheur de tous, et quand il le pouvait, il donnait la chance à ceux qui ne sont pas dans la lumière, de pouvoir s’exprimer et il écoutait leur doléances. Il était au service de tous avec sincérité.

Je tiens par ailleurs à souligner que lorsqu’il avait dans ses compétences les matières de logement en Région Wallonne, il fut le seul à m’écouter et à me suivre dans le projet de destruction des tours de Droixhe et dans la requalification du quartier.

Il m’a permis d’orienter ma carrière en me présentant à son fils Frédéric qui me confia des responsabilités au sein de son équipe parlementaire et au service « citoyenneté » de la Ville d’Herstal. Je pense beaucoup à lui dans ces moments très douloureux.

C’est assurément une grande perte pour le pays de Liège pour lequel il a tant œuvré.

C’est avec tristesse et émotion, que je transmets toute ma sympathie à sa famille et aux gens qui l’ont connu et apprécié.

Commentaires

Sa présence physique manquera terriblement mais dans les coeurs il sera toujours présent , ne meurent que ceux qu'on oublie, ce ne sera pas son cas. Sincères condoléance à sa famille et une pensée particulière pour ces enfants.

Écrit par : Kouprianoff Danielle | 05/08/2012

Personne n'oubliera "papa". Qu'il repose en paix et qu'il soit très heureux là-haut à veiller sur tous ses proches. Sincères condoléances à la famille.

Écrit par : Jeannine Coaert | 07/08/2012

Les commentaires sont fermés.