25/02/2012

A cause du placement de bornes de dissuasion, l'entreprise ne peut plus sortir ses camions rue de Porto à Bressoux

Ce samedi, différents riverains de la rue de Porto à Bressoux ont eu l'occasion de rencontrer le Président du Conseil de quartier de Bressoux Droixhe Patrice Lempereur et les responsables des "Établissements Louis".

L'entreprise Louis, installée à Bressou25 02 2012 030.JPGx depuis plus de 50 ans est spécialisée dans les déménagements particuliers & sociétés, la location d'élévateurs et le lift service jusqu'à 42 m (du 1er au 14e étage) & 400kg. Pour mener à bien cette exploitation, ces établissements disposent de grands garages situés rue de Porto, 11 et 107.

Ce vendredi, le service des Travaux est venu, à la demande légitime d'un riverains, placer trois bornes fixes devant son habitation située au 102. S'il est vrai que le placement de ces bornes empêche le stationnement sauvage et limite les nuisances des habitants du 102, celles-ci empêchent les établissement Louis de sortir leurs véhicules pour travailler. Depuis, les véhicules ( camions et remorques,...) restent donc au garage.
25 02 2012 025.JPG
"Souhaitant voir clairement le problème sur le terrain, j'ai donc été constater la situation sur place. Après une discussion avec les riverains, nous sommes en mesure de proposer à l'Echevin des Travaux Roland Léonard une solution qui arrangerait tout le monde à savoir l'enlèvement des bornes scellées dites "fixe" qui seraient remplacées par des bornes amovibles, avec une clé qui serait remise à l'exploitant de l'entreprise Louis" explique Patrice Lempereur.

Le Conseil de quartier espère ainsi que l'exploitant de cette entreprise ne puisse plus être freiné dans ses activités et que les riverains incommodés par le stationnement sauvage de véhicules sur les trottoirs soient satisfaits.

Commentaires

et si la POLICE faisait son boulot et verbaliser les vehicules en infractions partout dans le quartier ,vous ne savez plus circuler normalement danx CERTAINES arteres sans compter que les pietons sont obliger de marcher sur la route au risque de se faire renverser si vous voulez que ça bouge il suffit de telephoner à la brigade motorisée (motard)

Écrit par : jean-marie | 25/02/2012

Les commentaires sont fermés.